Cinq ans après l’arrêt de la série Gossip girl qui le fit connaître auprès du grand Public, le gentleman Westwick fait son retour au cinéma. Un revival dopé par un sens du style évident proche de l’instinct et une personnalité hypnotique auxquels notre spring cover rend hommage.

T-shirt en coton Joseph, veste en toile Valentino

Il n’est pas rare que les rôles de série scellent au petit écran la destinée de leurs acteurs. Aussi vite propulsés sur les red carpets que catalogués « consommables « pour prime time. Il eut donc été aisé pour Ed Westwick de se contenter du souvenir de Chuck Bass comme une vieille idole de ses royalties et d’enduire de formol ses costumes coupés dans le culte, nœud-pap, ascots, et sa collection de pantalons blancs taillés pour les Hamptons. A ce détail près qu’Ed Westwick est un homme de détail justement, acteur hybride et pluridisciplinaire, féru de style, rockeur au cœur et cuir en all over. La naphtaline allait donc devoir attendre et l’après Gossip Girl, devenir un formidable vecteur d’expression.

T-shirt en coton et veste en denim BLK, veste en cuir Trussardi

Aux côtés de Leonardo di Caprio en 2011 pour J. Edgar, il devient le Thybalt de Romeo et Juliette signé Carlo Carlei en 2013. En filigrane de sa carrière d’acteur se dessine un potentiel mode que les créateurs s’empressent de matérialiser. Sa belle gueule de Brando se ballade sur le podium de Philippe Plein, est immortalisée par Terry Richardson, figure en front row des défilés de toutes les latitudes. Parallèlement, l’ex-leader du groupe The Fifty Yout travaille sur la reformation d’un nouveau groupe à New-York et enchaîne les castings auréolés de noms qui sonnent. Mais le doux chant du re-succès, c’est cette année qu’il se fera entendre. Avant d’incarner le rôle d’un serial killer dans L.A Crime, il sera du film Conspiracy on Lekyll island aux côtés de Dianna Agron, et Minnie Driver. Un thriller tourné à Chicago, en chemise à carreaux. Et en pantalon blanc, évidemment.

Veste en jean Trussardi, t-shirt en coton Joseph

Quand avez-vous débuté votre carrière ?
E.W. A 17 ans. J’ai eu la chance de décrocher un rôle dans le film « Breaking and Entering » d’Anthony Minghella. Ce fut une expérience hallucinante, formatrice, incroyable. J’avais déjà une expérience théâtrale avec des troupes locales auparavant. Il n’y a pas eu de moment précis ou je me suis dit « Je dois être un acteur », ce fut plutôt une évolution, un parcours qui s’est imposé. J’aime me dire que mon futur m’offrira davantage qu’une carrière de comédien. il y a tellement d’autres choses merveilleuses à explorer !

Que signifie l’art de la comédie pour vous ?
E.W. Je ne sais pas vraiment. C’est quelque chose que je continue à explorer. Cela inclut tellement de choses que tenter de le définir peut être un peu vain. J’aime regarder le travail des autres comédiens. Récemment, j’ai vraiment apprécié la performance des acteurs dans « Birdman ».

Jean en denim Diesel, chemise Joseph, veste militaire en denim Valentino

Que devez-vous à votre personnage et au succès de la série « Gossip Girl » ?
E.W. « Gossip Girl » a été un cadeau. Je l’ai déjà dit par le passé. une formidable et précieuse expérience dans beaucoup de domaines. Je ne pense pas que je doive tout à la série, mais je suis définitivement reconnaissant à toutes les personnes brillantes qui ont participé à ce succès.

Les séries TV peuvent représenter un bon démarrage pour une carrière, mais elles peuvent aussi associer un acteur à un rôle spécifique. Quel est votre secret pour vous libérer d’un personnage aussi connu ?
E.W. Je pense que la télévision propose des choses formidables en ce moment. Il ne semble pas y avoir de limites. J’ai participé à « Gossip Girl » pendant six ans, c’est une courte période au cours d’une vie. C’est génial que les gens se rappellent encore la série, j’espère qu’ils le feront toujours. Mais je ne m’inquiète pas pour la suite, je ne pense pas être catalogué. Je m’intéresse à des projets très variés et je réponds aux questions que je me pose à moi-même. D’une certaine façon, cela m’a conduit à ma place aujourd’hui.

Veste en daim Fendi, t-shirt en coton Joseph, jean en denim Diesel Black Gold

Vous avez été dirigé par Clint Eastwood, c’est une expérience de vie. Comment avez-vous ressenti le fait d’être intégré dans un casting si important ?
E.W. C’est l’un de mes meilleurs souvenirs. Recevoir cet appel, magique ! Il est une telle icône et un homme incroyable. C’était une bénédiction d’être sur ce plateau chaque jour.

Avec quel metteur collaborer ?
E.W. Il y en a tellement ! Je préfère n’en citer aucun de façon à ne me fâcher avec personne ! Je suis ouvert à tout aujourd’hui.

Y-a-t-il un rôle dont vous rêvez ?
E.W. James Bond ! Evidemment (sourire).

Manteau en laine et t-shirt en coton Joseph, pantalon en laine froide Diesel Black Gold

Où avez-vous puisé l’énergie créative ? Une pièce, un livre, un auteur, ou un hobby vous a-t-il inspiré ?
E.W. Rien de spécial. Les endroits que je découvre m’inspirent beaucoup. Je suis toujours inspiré par l’Angleterre, je ne sais expliquer pourquoi.

Y-a-t-il quelque chose que vous aimeriez changer dans votre vie actuelle ?
E.W. Il y a toujours des choses à améliorer, mais je me sens plutôt satisfait. J’aime garder de l’appétit pour la vie et ses nouveautés. Les petites choses que je souhaiterais changer, je les garde pour moi !

Si vous deviez expliquer Ed Westwick à un inconnu, que diriez-vous ?
E.W. Je déteste cette question… (rires) Qu’avec moi, on passe un sacré bon moment ?

Pantalon en toile Valentino, t-shirt en coton Joseph, trench coat Diesel

Quelles sont les choses les plus importantes dans votre vie ?
E.W. Ma famille, mes amis et le vin rouge. Le bon vin rouge…

Vous avez reçu un prix d’élégance pour une campagne de publicité dont vous étiez l’égérie. La mode est-elle une passion ?
E.W. Je trouve intéressant et cool de regarder les tendances se développer et changer. J’ai bien aimé travailler avec les designers de ces marques et shooter les clips. C’était une expérience différente.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui souhaite démarrer dans cette carrière ?
E.W. Si tu le veux vraiment, vas-y à fond. Il n’y a rien de pire que les regrets.

Veste en cuir noir intérieur argent Just Cavalli, jean en denim noir Joseph

Comment appréhendez-vous les périodes de tournage ?
E.W. Cela dépend vraiment, selon si je suis proche de ma famille et de mes amis et que j’ai des choses à faire. Si je n’ai rien à faire, je me relaxe, je fais le vide. Parfois, il est bon de lâcher la pression.

Que manque-t-il dans votre garde-robe ?
E.W. Des vestes en cuir.

Votre devise ?
E.W. Continuer. Positiver. Chaque jour offre son lot de promesses…

Photographe : Aline et Jacqueline Tappia
Styliste : Lucrezia Mancini
Marques :
Joseph : t-shirt en coton, chemise, manteau en laine, jean en denim noir  
Valentino : veste en toile, veste militaire en denim, pantalon en toile
BLK : t-shirt en coton et veste en denim
Trussardi : veste en cuir, veste en jean
Diesel : jean en denim, trench coat 
Diesel Black Gold : jean en denim et pantalon en laine froide
Bottega Veneta : pull en coton 
Fendi : veste en daim 
Just Cavalli : veste en cuir noir intérieur argent