FREAK X Bucherer BLUE, l’horlogerie aérienne

Quand deux grands noms de l’horlogerie s’associent pour mettre en avant leur savoir-faire, cela donne la FREAK X Bucherer Blue, aussi design, sexy que mécanique.

Lens Position: 5392

FREAK X Bucherer BLUE, l’alliance du savoir-faire !

Ulysse Nardin produit des garde-temps de haute précision depuis 1846, en faisant l’un des pionniers de l’horlogerie. L’association avec Bucherer BLUE donne naissance à un garde-temps exceptionnel. La montre reprend les codes de design de la FREAK, dont son mouvement expérimental (tournant sur lui-même une fois par heure).

Le mouvement tourbillon carrousel en forme de baguette, élément signature, se passe de cadran. Il adopte un pont central en guise d’aiguille des minutes, tandis qu’une des roues indique les heures.

Un style renversant, une conception aérienne

Un balancier ultraléger, visible à l’œil nu, est placé au cœur du design FREAK. Fabriqué en silicium, doté de blocs d’inertie en nickel et de microlames de stabilisation, c’est l’élément caractéristique du nouveau calibre UN-230. Des accents bleu vif lumineux mettent en avant plusieurs détails comme les index, l’engrenage à six heures. Le logo Ulysse Nardin est marqué sur le fond d’un boîtier entièrement repensé.

Ses lignes arrondies et sa finition texturée, obtenue à l’aide de Carbonium, donnent une personnalité inimitable à cette tocante. Habituellement présent dans le fuselage et les ailes des avions modernes, ce composite de carbone nouvelle génération est robuste et résilient. Avec en bonus, la satisfaction de savoir que le Carbonium a un impact environnemental 40% inférieur aux autres composites.

En effet, il se fabrique à partir de « chutes » de matière issues de l’industrie aéronautique. Un équilibre captivant entre artisanat, précision, innovation et écoresponsabilité. Enfin, son style affirmé est particulièrement viril, apportant une force et une finesse qui sied particulièrement bien aux hommes passionnés d’horlogerie.

FREAK X Bucherer BLUE, 24 900 euros, Bucherer.fr

Source : NomadeUrbain.fr