La série de la semaine : The Outsider

Le maître de l’horreur Stephen King inspire bien des films et des séries, pour le meilleur et souvent le pire. Avec The Outsider (sur OCS TV), nous sommes plutôt dans la première catégorie. 

Le pitch

Un enfant de 11 ans est retrouvé massacré dans un parc, le corps marqué par des morsures humaines. Commence alors une enquête où la rationalité va être battue en brèche au fil des épisodes. 

Le rythme

Toutes les preuves s’accumulent pour faire de Jason Bateman, l’entraîneur de Base-Ball, le coupable idéal. Quand soudain, une vidéo bouleverse la parfaite mécanique de l’accusation et met le doute à chacun des protagonistes. Nous avons apprécié le découpage subtil, rythmé avec délicatesse qui laisse le temps aux questions d’être posées. Le trouble de chaque personnage, dont l’accusé, est palpable et nous touche directement. Nous apprécions surtout que la part de fantastique ne soit pas immédiatement mise en avant, tout juste suggérée par quelques images. Mais nous n’en dirons pas plus… 

La technique

En Full HD, la direction artistique est vraiment réussie. Nous avons une petite ville américaine avec ses clichés souriants et pourtant, le léger grain de l’image, les couleurs un peu délavées, apportent une touche particulière à cette série. 

Avis 4/5
Les deux premiers épisodes (sur 6) de cette série sont une réussite. Tout commence comme une enquête policière classique et l’aspect fantastique ne fait que poindre son nez.
Reste à voir si elle conservera toutes ses qualités et ne plongera pas dans la caricature dès qu’il faudra assumer la part d’inexpliqué. Mais nous sommes très optimistes.