La série de la semaine : Treadstone, le tour du monde des super-espions

Vous connaissez Jason Bourne, cet agent secret dormant entraîné pour être une machine à tuer qui s’ignore ? Après de nombreux films, Amazon Prime se lance dans une série qui risque de faire date. 

Le Pitch

Dans le monde entier, des hommes, des femmes se rendent compte que ce sont en fait des « Cigales ». Des agents dormants ultra-entraînés et capables chacun d’éliminer n’importe quelle cible. Ils sont tous membres du projet Treadstone censé avoir été abandonné. Nous allons donc suivre leurs bonnes et mauvaises aventures, dans des histoires individuelles qui risquent de se croiser et en bonus, une plongée dans les origines de ce projet. 

Le rythme

De l’action il y en a. Et de l’Europe à la Russie en passant par la Corée du Nord, les USA et l’Amérique du Sud, rien ne manque à ce tour du monde de l’espionnage international. Au fil des 10 épisodes, nous comprenons les différentes ramifications qui amènent parfois à des dénouements trop rapides. Toutefois, cette série est servie par un jeu d’acteur très honnête qui nous fait nous attacher à certains personnages. Attention, elle est faite pour durer, car si la première saison clôture un cycle, elle laisse entrevoir de nombreuses autres saisons à venir. 

TREADSTONE — « The Cicada Protocol » Episode 101 — Pictured: Brian J. Smith as Doug McKenna — (Photo by: Jonathan Hession/USA Network)

La technique

En 4K et profitant d’une bande son cinéma, nous avons apprécié une réalisation très cinématographique. Les cascades et scènes de combats sont très bien menées, techniquement la série est une réussite. Enfin, nous saluons une très belle photographie qui met en valeur chaque pays et ville visités en évitant de trop gros clichés. Une mention spéciale pour la Corée du Nord. 

Avis 4/5
Une bonne série dans l’univers de Jason Bourne, elle ne révolutionne pas le genre, mais apporte un peu de profondeur à cet univers.
Treadstone, Amazon Prime, gratuit pour les abonnés.