Le test Tech de la semaine : Dyson LightCycle

Oubliez un peu les aspirateurs ultra-puissants et design, pour découvrir le luminaire nouvelle génération par le génie britannique de la technologie. 

Le look

Le Dyson LigthCycle est un petit bijou de design industriel. Une forme de grue, un bras horizontal qui se déplace à la verticale, à l’horizontale et à 360° grâce à une mécanique apparente aussi fluide qu’esthétique. La conception en aluminium, métal et quelques touches de plastique est simplement somptueuse de par sa qualité. 

L’éclairage

Dyson associe 6 LED qui apportent une lumière parfaite, elle dépasse même les exigences des laboratoires de génétique ou de microélectronique. Qui peut le plus, peut le moins, et travailler sous une lueur tamisée, proche de celle de la bougie est aussi possible. Ajoutons que la durée de vie annoncée dépasse les 60 ans grâce à un système de refroidissement silencieux unique au monde. 

La connectivité

Si toutes les commandes sont accessibles sur le bras du luminaire, c’est avant tout un objet connecté. L’appli permet de l’allumer à distance, de régler finement la température du blanc et son intensité. En géolocalisant le luminaire, l’appli va adapter automatiquement ces paramètres pour accompagner l’évolution de la lumière ambiante. Plus il fera sombre, plus la luminosité sera importante. Ainsi, plus de fatigue oculaire, car vous oubliez d’allumer ou d’augmenter la lumière. 

Avis 5/5
Plus qu’un luminaire design, le Dyson LightCycle est avant tout un produit efficace et intelligent. Efficace, car il offre une qualité de lumière parfaite, de la lueur de la bougie à la blancheur parfaite dépassant celle du soleil. Intelligent, car il s’adapte à votre environnement et à vos besoins sans que vous ayez à y penser. Bref, il est autant là pour votre bien-être, confort que pour apporter un surplus de productivité bienvenu pour ceux qui travaillent en homeoffice
Dyson LigthCycle, 499,99 euros format bureau, 749,99 euros format lampadaire.