Titulaire en France d’un diplôme d’ingénieur, Xavier Chirico poursuit ses études aux Etats-Unis et obtient un doctorat en chimie organique. Associé à un chirurgien plasticien de renom, et en collaboration avec différents dermatologues français, il travaille durant trois ans à l’élaboration de la gamme Mediceutics, une gamme exclusive de produits de cosmétologie active. Nous l’avons rencontré pour parler des dernières découvertes dans ce domaine.

Xavier Chirico

Quelles sont aujourd’hui les molécules les plus efficaces pour lutter contre le vieillissement et améliorer l’aspect de la peau ?
X.C. Il existe à mon sens 2 groupes d’actifs cosmétiques : le premier est composé de molécules connues depuis longtemps, largement objectivées, ayant fait l’objet d’études et de publications. Ces molécules sont reconnues comme efficaces et sûres par l’ensemble des professionnels, médecins, chimistes, biochimistes, biologistes, pharmaciens etc … Bien souvent ces mêmes molécules sont utilisées en dermatologie. Ainsi on peut citer les vitamines A, C et E, les acides de fruit (acide glycolique en tête), l’acide salicylique, le rétinol, l’acide hyaluronique, les antioxydants, les filtres solaires etc… L’autre groupe est constitué d’actifs purement cosmétiques, pour un certain nombre, des tests d’objectivation sont disponibles (ex. peptides bio-mimétiques), pour d’autres il s’agit plus d’actifs « marketing » qui vont être utilisés pour étayer le discours ou supporter une allégation.

Les molécules sont dosées différemment selon les produits : pourriez-vous nous donner un conseil pour les dosages et comment décrypter les étiquettes pour faire les bons choix ?
X.C. C’est très compliqué !!! Les ingrédients sont inscrits sur les packagings et renseignés sous leur nom chimique (nom INCI). La réglementation impose que les ingrédients soient listés par ordre décroissant donc à priori plus un ingrédient est listé en haut de liste, plus il est concentré …. mais par rapport à quoi ? il n’y a pas de molécule de référence ! De plus s’agit-t-il d’une molécule pure ou d’une molécule en solution et dans ce cas tous les composants d’un actif doivent être listés, mais pas forcément les uns à côté des autres. Ce listing d’ingrédients est principalement compréhensible des professionnels et de certains initiés. Dans certains cas les laboratoires revendiquent la présence d’un actif et indiquent clairement la concentration … là encore, il faut vérifier s’il s’agit de l’actif ou d’un dérivé. Idéalement, il faudrait que le consommateur puisse connaitre la concentration en « équivalent molécule pure » mais là, on arrive sur le terrain des secret de fabrication !

Existe-t-il des nouvelles molécules en préparation ?
X.C. Oui, l’industrie cosmétique est très réactive et les fabricants d’actifs cosmétiques puisent leur inspiration dans divers univers, le monde médical en premier lieu. L’acide hyaluronique, plébiscité aujourd’hui dans les produits cosmétiques, est utilisé depuis très longtemps en ophtalmologie, dans les injections intra-articulaires etc … aujourd’hui il est dans beaucoup de produits hydratants. Ainsi toutes les nouvelles découvertes médicales, comme par exemple les cellulaires souches ou le botox®, voire même de nouvelles machines (lasers, LEDs, …) donnent lieu à des projets de recherche qui découleront très probablement sur de nouveaux actifs cosmétiques.

Mediceutics Rénovateur regard

Quels sont les gestes ou soins cosmétiques essentiels de base à ne pas négliger, pour une personne qui voudrait commencer à s’occuper de sa peau ?
X.C. Idéalement, selon son âge, son type de peau et son mode de vie, il faut : nettoyer la peau, la débarrasser des impuretés, des traces de pollution, de maquillage (le cas échéant), des cellules mortes qui stagnent à la surface cutanée, retiennent les corps gras (sébum), la font briller et ternissent le teint. Le jour, protéger la peau, avec une crème à base d’antioxydants (vitamine C) et filtres solaires et ce toute l’année (SPF à choisir en fonction de son mode de vie). Le soir, hydrater, nourrir et régénérer la peau, avec une crème hydratante et nutritive ou anti-âge.

De quelle grande innovation rêvez-vous ?
X.C. Il y en a beaucoup ! Comme trouver un moyen de formuler des actifs aujourd’hui instables ou potentiellement irritants mais pour lesquels on a des résultats d’efficacité extraordinaires … Comprendre toujours mieux les mécanismes physiologiques de la peau, pouvoir les reproduire, développer de nouveaux modèles de tests et ainsi trouver d’autres actifs toujours plus efficaces … D’une manière générale toujours être à la pointe des actifs les plus efficaces, des galéniques qui permettent de restituer le meilleur de ces actifs et des packagings qui garantissent l’intégrité des formules dans le temps. Ainsi, proposer le meilleur de l’innovation, de l’efficacité, de la sécurité le tout sans déprécier une composante nécessaire des produits cosmétiques, la notion de plaisir ! C’est ce que nous nous sommes efforcés de faire en développant la gamme Mediceutics.

EFFICACITE MAXIMALE :
sélection de pointe aux actifs hautement dosés

Mene & Moy crème anti-âge exfoliante, acide glycolique 15%

MENE & MOY
Crème anti-âge exfoliante, acide glycolique 15% (36 €) et émulsion anti-âge revitalisante Facial lotion c20, Vitamine C 20% (38,50 €)

La Colline Soin revitalisant cellulaire

LA COLLINE
Soin revitalisant cellulaire et Gel nettoyant et exfoliant cellulaire
A partir de 55 €

Skinceuticals CE Ferulic

SKINCEUTICALS
CE Ferulic, sérum antioxydant 15% d’acide l-ascorbique, 1% d’alpha tocophérol
et 0,5% d’acide férulique (138 €) et le rétinol 0,3%, traitement de nuit rénovateur (88 €)

Dermalogica Overnight Repair Serum

DERMALOGICA
Map-15 regenerator®, Poudre à haute concentration de magnésium Ascorbyl Phosphate (100,80 €) et overnight repair serum (69,65 €)