La Mercedes la plus vendue dans le monde, c’est elle, la Classe C ! Ultra stratégique pour le constructeur, elle nous revient, plus bourgeoise que jamais. La star est de retour…

Depuis l’apparition de la famille C chez Mercedes en 1982, il s’est écoulé plus de 8,5 millions de berlines moyennes étoilées. Les codes internes des modèles C se succèdent, W201, W202, W203, W204 et aujourd’hui W205. Le constructeur allemand, spécialiste du haut-de-gamme, montre encore une fois avec cette nouvelle mouture sa suprématie en la matière. Le style, tout d’abord, qui rappelle la grande limousine Classe S. Il y a pire comme référence…

Plus longue d’une dizaine de centimètres, elle est pourtant plus légère d’environ 100 kilos. Avec un empattement rallongé de 8 cm, les passagers arrière peuvent enfin respirer. C’était le point noir de la précédente version… Justement, l’habitacle joue la modernité et la classe, avec des matériaux irréprochables et une finition remarquable.

Les geeks de tous poils seront ravis de manipuler le nouveau pavé tactile permettant de commander le système d’info-divertissement : radio, gps, ordinateur de bord, connexion internet et autres petites gâteries qui font de cette berline un véritable bureau. Confort, donc, mais aussi efficacité. Le châssis retravaillé est au-dessus de tous soupçons (on peut lui adjoindre en option une suspension pneumatique), hormis cette fermeté caractéristique lorsque de grandes roues sont montées.

Côté mécanique, notons un nouveau moteur V6 biturbo essence sur la C400 délivrant 333 ch (tarif estimé, environ 68 000 euros) et qui ne consomme selon le constructeur que 8 litres de sans plomb en moyenne. Chez Audi, la S4 délivre la même puissance avec la même architecture mécanique. La guerre est déclarée….

EN BREF

La nouvelle Mercedes Classe C (W205). Disponible à la rentrée 2014.
• Version C 180 essence / 156 ch : à partir de 33 950 euros
• Version C 220 diesel / 170 chà partir de 38 450 euros