par Thomas Louis

Cette année, le Moulin Rouge a eu 130 ans ! Symbole parisien par excellence, ce lieu de fête et de plaisir a une histoire riche et pleine d’anecdotes, puisqu’il a même été une salle de cinéma. Entre Mistinguett, La Goulue, et le fameux Cancan, il s’est imposé comme le cabaret le plus célèbre au monde, dont le décor Belle Epoque en fait rêver plus d’un(e) ! Sa Revue « Féérie », créée en 1999, est encore jouée deux fois par soir, appuyée par des décors tous plus enchanteurs les uns que les autres. Et à l’occasion de ses 130 ans, nous avons rencontré Thierry Outrilla, directeur de scène, arrivé à 22 ans au Moulin Rouge, qui connaît le lieu comme sa poche !

© Nicolas Brulez

Que représente le Moulin Rouge en France et dans le monde ?
T.O. Le Moulin rouge représente un des symboles français les plus forts. Tout le monde reconnait immédiatement ce que c’est ! Ce Moulin avec sa couleur ardente est le joli porte-drapeau d’une ville, d’un pays, d’une époque aussi.

© Nicolas Brulez

D’où viennent des ailes du Moulin ?
T.O. Le moulin a été choisi par les propriétaires, en 1889, en hommage à tous les moulins qui tournaient à l’époque sur la butte Montmartre (plus de 80). Et il a été peint en rouge car c’est la couleur du danger, de l’interdit. Et comme le Moulin a été l’un des premiers établissements à être électrifié à la fin du 19 ème siècle, les ailes illuminées la nuit, étaient comme un appel dans la nuit parisienne. Elles flamboyaient de loin et comme un phare, elles attiraient les clients à venir à elles….

© Nicolas Brulez

Comment est choisi le nom de chaque revue ?
T.O. Lors de la première revue créée par la famille Clérico en 1963, ils choisirent le nom de Frou Frou. Cette revue eut un tel succès que, par superstition, ils décidèrent que tous les noms des revues suivantes commenceraient par la lettre F. 10 revues se sont déroulées depuis, avec un succès toujours grandissant.

© Nicolas Brulez

Le Moulin Rouge a été transformé en cinéma pendant quelques années dans les années 1940, en 130 ans, quelles sont les autres grandes étapes historiques du lieu ?
T.O. Oui, le Moulin Rouge a été une salle de cinéma. L’âge d’or de la revue était terminé. Le cinéma avait pris une importance énorme dans la vie des gens. Les films américains proposaient un divertissement nouveau et moins cher aussi. Il fallut attendre le milieu des années cinquante pour voir renaître le Music-Hall.

© Nicolas Brulez

Qui a le mieux incarné le Moulin Rouge ?
T.O. Le Moulin Rouge a toujours été bien incarné au fil des époques. A l’ouverture, avec son cancan dansé par des stars comme La Goulue, Valentin le désossé, Jane Avril. Ces mêmes stars peintes avec génie par Henri de Toulouse-Lautrec. Ses affiches feront même entrer le Moulin rouge dans la postérité, puisque son style avant-gardiste fit que les gens décollèrent, de nuit, les affiches fraîchement collées et qu’on les trouve maintenant dans les musées les plus célèbres. Mistinguett qui, dès les années 20, fit des revues à grand spectacle avec girls, plumes, strass et grand escalier (formule qui est toujours d’actualité de nos jours). Les revues actuelles qui se succèdent depuis les années 60 et qui attirent toujours autant de monde. En fait c’est ce respect de la revue «traditionnelle» qui est plébiscité par le public français et étranger qui se bouscule chaque soir.

© Nicolas Brulez

Au-delà du rouge, quelle est l’identité du Moulin Rouge ?
T.O. Le public est toujours attiré par les grandes et jolies filles, habillées de costumes somptueux chargés de plumes colorées, de bijoux scintillants, de musique endiablée mais le véritable symbole au Moulin Rouge, reste l’inoubliable Cancan !

© Nicolas Brulez

Le Moulin Rouge, c’est pour qui ?
T.O. Le spectacle du Moulin rouge s’adresse à tous les publics, de tous les âges. On vient en famille pour voir un show festif et dynamique. Le tableau du cirque enchante aussi bien les petits que les grands. Le public est conquis par un spectacle qui est hors des sentiers de la télévision, du cinéma, de la réalité. On vient s’émerveiller, en prendre plein les yeux. Les spectateurs ont conscience d’être dans un lieu chargé d’histoire qui a vu passer toutes les époques, où des centaines de stars se sont produites, qui se dresse toujours flamboyant dans la nuit parisienne, qui fait partie des lieux qu’il faut avoir vus au moins une fois dans sa vie et qui promet une soirée inoubliable.