D’une histoire d’amitié entre deux précurseurs, l’un aviateur et l’autre horloger-joaillier, est née la montre Santos-Dumont. Cette montre mythique de la maison Cartier qui fascine les collectionneurs, depuis près de 120 ans. 

LA NAISSANCE D’UN MYTHE

L’histoire de cette montre ne peut être dissociée de son inspirateur Alberto Santos-Dumont (1873-1932), pionnier brésilien de l’aviation. Inventeur, concepteur et pilote attiré par le concept du « plus lourd que l’air », il construit et pilote de nombreux ballons et dirigeables. 

Il passe la majeure partie de sa vie en France et effectue ses premiers vols d’avion au Bois de Boulogne. Louis Cartier assiste émerveillé à ses premiers exploits. Une amitié nait entre les deux hommes et Alberto fait part de ses difficultés à lire l’heure pendant un vol : l’espace réduit, les mains occupées par les manches en bois et l’attention permanente ne permettent pas de sortir une montre à gousset de la poche de son veston. 

Louis Cartier a alors l’idée d’une montre fixée au poignet. Ainsi, la Santos-Dumont, l’une des toutes premières montres-bracelet nait en 1904. Elle sera commercialisée en 1911 avec 800 exemplaires. 

LES REEDITIONS DE LA SANTOS-DUMONT

En 1978, Cartier lance la montre Santos-Dumont moderne qui deviendra un objet culte. Reprenant les codes de la version originelle, elle allie l’or et l’acier et affiche les vis comme un signe de reconnaissance. Le boîtier devient plus plat en 1980 et à partir de 1987, la version Santos Dumont, galbée est à quartz. Elle sera équipée en 1991 d’un mouvement chronographe, associé à un quantième perpétuel, le plus petit du monde. 

C’est en 1994 que Cartier présente une série limitée en platine et or rose et en 1999, une version extraplate équipée d’un mouvement mécanique à remontage manuel est présenté au Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH). En 2004, pour fêter le 100ème anniversaire de la Santos, Cartier dessine de nouveaux modèles sportifs et élégants et une version féminine Demoiselle de Santos-Dumont. 

LA NOUVELLE SANTOS-DUMONT

Après le grand succès de la réédition de la montre Panthère, la maison Cartier réédite la Santos-Dumont en 2018 en gardant l’identité du modèle précédent. Cette nouvelle version s’appuie sur une ouverture de cadran agrandie par de nouvelles proportions de lunettes réalisables aujourd’hui, grâce au verre saphir. L’autre grande nouveauté : plus besoin de choisir entre un bracelet métal ou un bracelet cuir. La nouvelle Santos-Dumont est fournie avec deux bracelets interchangeables. 

En cette année 2019, Cartier inaugure un mouvement quartz à haute efficience, moins gourmand en énergie. Ce qui lui donne une autonomie d’environ 6 ans, 2 fois supérieure à celle des mouvements traditionnels. Depuis sa création, la Santos-Dumont n’a pas vraiment changé. Elle s’est simplement adaptée aux innovations horlogères ce qui lui donne tout son charme. Une montre qui vit avec son temps. 

Article réalisé par Agathe Gilton dans le cadre du Bachelor Luxe à l’Ecole ING, supervisé par Kyra Brenzinger 

Crédit photo : Cartier